Sophie Hong à Paris

C’était en 2010. Sophie Hong, styliste renommée de Taïwan, choisit de s’installer dans l’un des lieux les plus emblématiques et les plus majestueux du Paris historique, le Palais-Royal et ses jardins où séjourna Louis XIV enfant, mais aussi Colette et Jean Cocteau. Depuis que le Cardinal de Richelieu décida de le faire édifier en 1629, le Palais-Royal a toujours été un endroit non seulement prestigieux, mais également un lieu de rencontres. Pouvoir et divertissement, politique et spectacle en ont marqué l’histoire. Il ne faut pas s’étonner de ce choix de la part de Sophie Hong. Nul autre endroit que le Palais-Royal ne pouvait accueillir son travail : même grandeur, même exclusivité. Même parenté avec le monde du théâtre, de l’opéra et de la musique : alors que Sophie Hong crée des costumes pour le théâtre et l’opéra, sa boutique n’est-elle pas adossée à la plus illustre maison des comédiens : la Comédie-Française ? Comme une évidence donc, les soies somptueuses de Sophie Hong avaient trouvé leur place au numéro 3 de la galerie Montpensier.

Installée sous les arcades de la galerie, sa petite boutique de 11 m2, lieu à la fois secret, intime et ouvert au monde, respire une atmosphère d’antan avec son sol pavé noir et blanc, ses boiseries anciennes et ses vitrines étroites où trônaient auparavant des médailles et des décorations et où sont exposés aujourd’hui quelques objets chinés, des photos, des livres mais aussi des bijoux conçus par Sophie Hong elle-même. Côté modernité, Nelson Wilmotte, scénographe, a su apporter une touche de renouveau : incorporés dans un grand miroir sombre faisant office de mur du fond, trois écrans diffusent en continu les images du dernier défilé de Sophie Hong à Paris. Devant ce grand mur, deux portants superposés montrent les créations de la styliste : des soies brillantes, sombres, laquées, poudrées, agrémentées de ganses ondulées et de pierres semi-précieuses.

La boutique de Sophie Hong : un beau lieu où se complètent harmonieusement histoire et modernité, tradition ancestrale et innovation.